Actualités

Fiscalité du PEA… un décret qui va dans le bon sens !

Souvenez-vous. Certaines mesures de la loi PACTE, adoptée en avril dernier, avaient permis de renforcer l’attractivité du PEA. Parmi elles, la hausse du plafond de versement du PEA-PME passant de 75 000 € à 225 000 €, l’accès à de nouveaux actifs issus du crowdfunding ou encore la création du PEA Jeunes dont le plafond de versement est limité à 20 000 €.

Rien à dire sauf si vous détenez à la fois un PEA et PEA PME, la somme des deux ne pouvant dépasser 225 000 € (le plafond du PEA classique étant maintenu à 150 000 €). L’un ou l’autre subira donc de facto l’effet « plafond de verre » sans compter que le montant du PEA Jeunes s’impute sur le maximum autorisé pour les parents. Que de bizarreries de la part de nos législateurs ! Seule consolation, un retrait effectué après les 5 ans n’entraîne plus la clôture du plan.

Pour finaliser cette réforme, Bercy vient de publier un décret visant à plafonner les frais des PEA et des PEA-PME, qu’il s’agisse des frais d’ouverture, de tenue, de transactions ou de transfert… une bonne nouvelle pour les épargnants !

Quel que soit le contexte, Perspectives reste attaché à vous proposer des solutions performantes à coûts mesurés.